November 12, 2019

Please reload

Posts Récents

Les traumatismes pelviens

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Les fausses contractions, dites de Braxton Hicks

Les contractions sont un signe que le travail est commencé et que vous allez bientôt accoucher.

Par contre, il peut s’agir de contractions associées au « faux travail » appelées contractions de Braxton-Hicks. 

 

Qu'est-ce que les contractions de Braxton Hicks?

 

Parfois en milieu de grossesse (ou même avant), les muscles de votre utérus peuvent se raidir pendant 30 à 60 secondes. Toutes les femmes ne sentent pas ces contractions aléatoires et souvent indolores, qui tirent leur nom de John Braxton Hicks, un médecin anglais qui a été le premier à les décrire en 1872.
On pense que les contractions de Braxton Hicks préparent le corps au travail et débutent le processus d'effacement et de dilatation du col de l'utérus.

C'est ce qu'on appelle la « maturation ».

 

Comment faire la différence entre les contractions de Braxton Hicks et les vraies contractions du travail d'accouchement ?

 

C'est une question que posent souvent les femmes primipares (celles qui attendent leur premier enfant) à leurs amies ou à leur kiné. La réponse est souvent assez vague : « Tu reconnaîtras le travail quand il commencera vraiment ». Et c'est vrai ! Les contractions du travail sont plus longues, plus régulières, plus douloureuses et plus fréquentes que celles de Braxton Hicks. Les contractions de travail seront de plus en plus rapprochées, intenses et longues au fur et à mesure du travail alors que les contractions de Braxton Hicks restent imprévisibles et ne respectent aucun rythme particulier.

 

Que faire si les contractions de Braxton Hicks se font plus douloureuses ?


Au cours de la grossesse, ces contractions vont peut-être s'intensifier et devenir parfois plus douloureuses. Quand elles commencent à se faire plus intenses et fréquentes, on peut les confondre avec les « vraies ». Elles seront toujours irrégulières en termes d'intensité, de fréquence et de durée. Elles peuvent s'estomper puis disparaître complètement. En d'autres termes, si on remarque que les contractions se calment, c'est qu'elles étaient « fausses » !


Le petit truc : On conseille aux futures mamans  de profiter des contractions de Braxton Hicks pour s'entraîner aux exercices de respiration appris en cours de préparation à l'accouchement. "Soufflez, inspirez ! "

 

Tableau : comparaison entre le vrai (V) et le faux travail (F) (Braxton Hicks)

 

Fréquence et intervalle des contractions:

Vrai travail V: : Les contractions sont régulières et l’intervalle de temps entre deux contractions diminue au fur et à mesure que le travail avance.

Faux travail F: Les contractions sont irrégulières et ne deviennent pas de plus en plus rapprochées.

Intensité des contractions:

V: L’intensité des contractions devient de plus en plus forte.

F: L’intensité des contractions est faible et n’augmente pas avec le temps.

Inconfort:

V: Les contractions sont de plus en plus douloureuses.

F: Les contractions peuvent être ressenties avec ou sans douleur.

Col de l’utérus:

V: Le col s’ouvre (dilatation) et s’amincit (effacement) progressivement.

F: Le col ne change pas.

 

Que faire si elles sont vraiment gênantes ? 

 

De nombreuses femmes remarquent que ces « fausses » contractions sont plus fréquentes lorsqu'elles font de petits efforts physiques (comme sortir les paquets des courses de la voiture).

Si la future maman est gênée, elle peut s'allonger un peu ou, à l'inverse, faire quelques pas de marche. Les deux solutions peuvent atténuer la douleur.

Un bain chaud soulage aussi. Certains professionnels de santé conseillent de boire un ou deux verres d'eau ; les contractions seraient parfois dues à une déshydratation!  En règle générale, une déshydratation aura tendance à « irriter » votre utérus : raison de plus pour boire beaucoup d'eau pendant la grossesse.

 

Quand dois-je appeler ma maternité ?

 

Il faut appeler si les contractions s'accompagnent de pertes de liquide ou de sang vaginal.

Jusqu'à la limite de la prématurité (+-37 semaines de gestation), il faut appeler le médecin si les contractions s'accompagnent de douleur dans le bas du dos, si la future-Maman sent plus de trois contractions par heure ou si elles surviennent à intervalles réguliers (donc toutes les 20 minutes).

Ce sont les signes d'un travail prématuré.

Si vous elle a dépassé la 37e semaine, elle n'appellera que si les contractions durent au moins 60 secondes et se produisent à un intervalle d'environ cinq minutes.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous