November 12, 2019

Please reload

Posts Récents

Les traumatismes pelviens

November 12, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

La gymnastique hypopressive, qu'est-ce que c'est ?

 

Fondée par Marcel Caufriez, docteur en sciences de la motricité, la gymnastique hypopressive est, à l’origine, pratiquée uniquement lors de la rééducation post-natale.

Le but était de rechercher une gymnastique abdominale qui soit bénéfique pour la sangle abdominale sans effets négatifs sur le plancher pelvien. ==> Tonifier ses abdominaux sans se faire de tort !

Lors de la pratique d'abdominaux classiques, ceux qui rapprochent épaules et hanches (dits hyperpressifs), les abdominaux superficiels (grands droits) sont raccourcis et surtout la pression intra-abdominale est augmentée. Cette mauvaise pratique de gym abdominale pousse les organes vers l’avant et vers le bas ce qui augmente les risques de descente d’organes, d’incontinence et de relâchement périnéal.

Cette poussée :

- fait sortir le ventre au lieu de le rentrer, ce qui empêche d'obtenir un ventre plat ;

- pousse les organes suspendus vers le bas, avec risques de descente d'organes, incontinence et relâchement du périnée ;

- augmente le risque de hernies abdominale et inguinale ;

- provoque la compression des disques intervertébraux avec risque de hernie discale, lumbago, sciatique...

 

Ils sont donc à proscrire, d'autant plus si vous avez eu des grossesses et/ou si vous pratiquez une activité physique avec impacts (sauts, trempoline, corde, course à pied,...).

Même si on n'a pas (encore) eu de grossesse, la seule pratique de "mauvais abdos" affaiblit le périnée !

Des études démontrant ce point ont été réalisées chez de jeunes gymnastes.

 

Quels sont les abdominaux à pratiquer ?

La vie quotidienne étant faite d’hyperpression (toilettes, toux, éternuements,... qui dégradent les muscles abdominaux inférieurs), seule la gymnastique hypopressive permet aujourd'hui de renforcer le plancher pelvien & les abdominaux sans risque !

De plus, aujourd'hui les kinésithérapeutes y ont également recours pour soigner les maux de dos et de digestion.

Les exercices hypopressifs renforcent le transverse, le muscle le plus profond de la sangle abdominale. Son action est de resserrer la taille. 

Le transverse travaille en synergie avec le périnée, il est donc primordial de les renforcer ensembles.

Avec une pratique correcte, le tour de taille diminue et le ventre s'aplatit, votre posture est meilleure, le périnée se renforce et les douleurs lombaires disparaissent.

Je vous propose des cours incluant de la gymnastique hypopressive pour renforcer la sangle musculaire abdominale en profondeur ainsi que les muscles du périnée.

 

Quels sont ses bienfaits des exercices hypopressifs ?

- S’affiner : Avec une pratique quotidienne de 15 minutes le premier mois puis 1 jour sur 2 les 5 mois suivants, vous affinez, musclez et affermissez votre taille.

- Travailler et stimuler naturellement la musculature de son périnée

- Soulager ses douleurs lombaires : Stimuler le tonus abdominal améliore la posture.

- Se débarrasser des maux de ventre : Stimulez la dynamique abdominaux-périnée, ce qui permet de réguler les problèmes de ballonnements, de digestion et de constipation.

-Améliorer sa capacité respiratoire & sa relaxation

De plus, après apprentissage, les exercices hypopressifs sont praticables chez soi, c’est un énorme avantage !

 

Les 5 principes pour effectuer correctement les exercices hypopressifs

  1. Auto -agrandissement & positionnement

  2. Respiration abdominale

  3. Apnée maintenue

  4. Ouverture costale

  5. Résistance pour augmenter l’ouverture costale

Quels sont ses contraintes ?

Lors des exercices certaines douleurs (dorsales par exemple) peuvent apparaître car l’hypopressive libère ou indique les blocages présents (diaphragmatiques par exemple) et donc il vaut mieux commencer à pratiquer avec une kiné formée qui pourra débloquer les tensions qui apparaissent ou adapter les exercices. Cet encadrement sera indispensable en postpartum ou si la personne présente un surpoids.

Enfin, cette pratique nécessite à la fois motivation, concentration, persévérance et efforts physiques, ce qui peut s’avérer contraignant. De plus, elle nécessite une pratique régulière.

Quels sont ses résultats ?

Pour obtenir des résultats et tirer un bénéfice des exercices hypopressifs il n’y a qu’un seul secret : la constance.

Avec une pratique de 2 jours par semaine à raison de 20 minutes d’entraînement, au bout du premier mois des changements au niveau de la posture, de la souplesse et de tour de taille pourront être constatés.

 

Envie d'en savoir plus ou d'essayer ?  Contactez-moi : Véronique ABEELS :

veronique@kineabeels.be ou 0495 51 06 95

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous