Pelvi-Périnéologie chez l'adulte 

La rééducation Pelvi-Périnéale peut toucher plusieurs problèmes de santé qui touchent le plancher pelvien.

Ces problèmes affectent la qualité de vie de nombreux hommes et femmes.

Chez la femme :

Il faut savoir que quasi une femme sur 2 de plus de 50 ans souffre de fuites urinaires... mais comme on travaille de plus en plus en kiné préventive, ces chiffres devraient nettement s'améliorer dans les années à venir !

Contrairement aux muscles abdominaux, les muscles du périnée ne sont pas assez entretenus alors qu'ils jouent un rôle important de soutien de nos organes abdomino- pelviens.

Le plancher pelvien est un groupe de muscles et d'autres structures ligamentaires qui forment la base interne du bassin et supportent, comme un hamac, les organes tels que la vessie, l'urètre, le rectum. Comme tous les muscles du corps, le plancher musculaire pelvien peut s'affaiblir, s'étirer et trop se "détendre"... Cela va entraîner un "dysfonctionnement du plancher pelvien".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe plusieurs situations qui peuvent fragiliser le périnée, comme certaines interventions  chirurgicales gynécologiques (hystéroctomie pour cancer ou autres pathologies de l'endomètre ou du col utérin), la ménopause, certains sports sollicitant fortement le système musculo-ligamentaire du périnée (par ex: le jogging, trempoline, saut à la corde,...), l'obésité, les grossesses et les accouchements, etc.

Il existe plusieurs problématiques pouvant être évaluées et traitées, associées aux dysfonctions du plancher pelvien, en particulier les incontinences urinaires ou anorectales. 

​​

Quelles sont les indications de Kiné. Abdomino- Pelvi- Périnéale chez la femme ? :

1. Troubles de l'appareil bas Urinaire:​

  • L'instabilité vésicale,

  • Incontinences d'urgences (urgences mictionnelles et/ou urgenturie),

  • Incontinences à l'Effort,

  • Incontinences "Mixtes",

  • L'énurésie,

  • Pollakiurie (fréquente envie d’uriner),(même quand la vessie n’est pas pleine).

  • Dysurie (Difficulté à uriner),(nécessité de pousser, jet faible ou intermittent)

 

2. Troubles de l'appareil bas Digestif:

  • Les troubles ano-rectaux,

  • Les dyschésies,

  • La constipation,

  • L'encoprésie,

  • L’incontinence fécale aux gaz et aux matières,

 

3. Troubles du système Gynécologique:

  • Pesanteur Pelvienne/ Descente d’organe (prolapsus),

  • Douleurs Abdominales et/ou Périnéales,

  • Périnée Descendant,

  • Troubles du cycle menstruel: Syndrome péri- ovulatoire, dysménorrhée, péri- ménopause...

 

4. Troubles de la Statique Lombo- Pelvienne: Sciatalgie, Lombalgie, Pubalgie...

 

5. Troubles circulatoires: Congestion, Varices, douleurs de la sphère Pelvi- Génitale....

 

6. Troubles de la Sexologie:

  • Fuites mictionelles au cours des relations sexuelles,

  • Dysparéunies (Douleurs vaginales),

  • Vaginisme (impossibilité de pénétration),

  • Anorgasmies,

 

7. Autour de la Périnatalité:

  • Relaxation/ Hypertonie Périnéale,

  • Préparation Abdo-Périnéale à l'accouchement en préservant le Périnée,

  • Rééducation post-natale (suite accouchement par voie basse ou césarienne)

  • Cicatrices (césarienne, épisiotomie)

  • Réharmonisation de l’enceinte abdominale

  • Périnée dysfonctionnel

  • Descente d’organe (prolapsus) à la suite d’un accouchement,

  • Fuites urinaires après un accouchement, ​​

L’objectif du traitement kiné de rééducation Pelvi -Périnéale est de rétablir le bon fonctionnement du plancher pelvien pour permettre au système urinaire périnéal de travailler de façon adéquate.

La rééducation périnéale est fondée sur le travail des muscles périnéaux, afin d’obtenir une contraction réflexe de Verrouillage Périnéal à l'Effort 

( =VPE ou "Knack", voir Post sur mon Blog) en situation à risque de la structure musculaire striée urétrale et péri-urétrale, support essentiel de la continence urinaire.

​Il n’est jamais trop tard pour démarrer une rééducation pelvi- périnéale ou pratiquer des exercices adéquats !!!

​Avant toute rééducation, il est bon de s’assurer par une analyse d’urine, qu’il n’y a pas d’infection urinaire.

​Lors de la première séance, j'établis un dossier contenant une première évaluation du patient par un interrogatoire et par un

examen clinique bien conduit.

J'effectue un Testing Musculaire Périnéal manuel et j'évalue des valeurs de départ de contractions périnéales volontaires sur une cotation de 5 points. Ce qui permettra ensuite de suivre l’évolution du renforcement obtenu ou non encore obtenu de la musculature pelvienne.

Je réalise quelques tests de mobilité viscérale pelvienne, de souplesse tissulaire, de respiration, de verrouillage à la toux, de

compétence abdominale,  etc...

J'explique brièvement l'anatomie du Plancher Pelvien afin de comprendre le bon fonctionnement musculaire périnéal. Je tente de démontrer le rôle important du périnée dans le quotidien. Le patient apprend à modifier ses habitudes de vie afin de protéger son périnée. Il bénéficie de nombreuses explications et de conseils pratiques pour les activités journalières, physiques et sportives. Je tente de motiver le patient dans sa prise en charge au cabinet et à son domicile et, de répondre à ses questions personnelles le plus adéquatement.

​J'explique aussi qu'à l'heure actuelle, il a été prouvé scientifiquement que le fameux "stop pipi" est interdit . Le problème est qu'il interrompt de façon artificielle et anormale la programmation neurologique du cycle remplissage- miction. Il peut provoquer des infections urinaires par reflux Vésico -Urétéral et ensuite des fuites urinaires par débordement.

​Ensuite, après l'anamnèse et les différents tests, il m'est alors possible d’établir un plan de traitement adapté à la problématique du patient, à son mode de vie et à son âge. 

Chez l' homme:

Des séances de kiné pelvi périnéale peuvent être dispensées dans le cadre d'une rééducation sphinctérienne suite à une pathologie ou un cancer, de la prostate, de la vessie,  ou encore colo-rectal. Le traitement de kiné peut avoir lieu suite à une chirurgie ou à des séances de radiothérapie, mais peut également être indiqué dans un contexte de préparation à une chirurgie de la sphère abdomino-pelvienne, telle que prostatectomie totale ou partielle.

Remarquons que la prostate joue un rôle naturel de "soutien pelvien", mais, suite à une prostatectomie partielle ou totale, ce verrou pelvien s'est trouvé fortement fragilisé.

​​

​​​​

La rééducation active de l'homme nécessitera une réelle participation afin de "bien sentir" quels sont les muscles qui doivent

participer à la contraction.

Les progrès sont souvent assez lents et un délai de 6 mois à 1 an au plus, est préconisé pour obtenir une meilleure continence

après prostatectomie.

Différentes techniques que j'utilise au cours de la rééducation Pelvi- Périnéale chez l'adulte:

 

La rééducation manuelle musculaire du périnée, s’effectue uniquement par un kiné spécialisé.  

Le travail du Kiné en individuel sera essentiel pour faire ressentir et faire prendre conscience au patient qu’il existe un schéma

corporel musculaire pelvien (souvent méconnu ou oublié).

Le dialogue patient-thérapeute s’avère décisif pour l’adhésion et la réussite du traitement.

Le patient va réaliser des exercices de contraction et de relaxation volontaires permettant une prise de conscience de son schéma corporel musculaire, et préparant les exercices dynamiques.

- L'approche (ré-) éducative cognitivo-comportementale.

 

- La technique de biofeedback consiste en un rétrocontrôle biologique à l’aide de l’enregistrement et de la visualisation objective

de la contraction musculaire périnéale par l’intermédiaire d'une sonde intra-vaginale chez la femme (ou annale chez l'homme). 

Ces sondes utilisent des signaux électriques qui traduisent la pression interne et permettent un véritable exercice musculaire autocontrôlé. Le patient visualise sur un écran informatique le tracé réalisé par le travail de son pérInée.

 

La durée de la contraction musculaire peut aller jusqu’à 5-10 secondes avec un temps de repos double du temps de contraction.

Le but de cet exercice est d’obtenir un verrouillage à l’effort quasi-automatique en situation à risque dans les activités de la vie quotidienne.

 La neurostimulation du nerf tibial postérieur.

La stimulation électrique est une technique effectuée par la même sonde que celle utilisée dans le biofeedback.

La stimulation électrique est utilisée pour stimuler la contraction musculaire pelvienne et la prise de conscience du schéma corporel

de la musculature pelvienne. 

 

 - La thérapie manuelle lombo-pelvienne.

- L’apprentissage d’une juste attitude Posturale et d’une bonne Respiration Diaphragmatique, consciente.

- La prise de conscience proprioceptive : prendre conscience des perceptions corporelles et les amplifier lors du mouvement du 

   Bassin et du Périnée, lors des mouvements du quotidien, lors de la marche (pieds nus ou chaussures), lors des Portages (charges ou 

    enfants), lors de l’Effort comme la toux ou l’éternuement, lors du rire, etc

- Les "exercices gymniques":

*La Méthode Abdo Périnéo MG  de Luc Guillarme. ​​

*Les exercices d'Aimantation Diaphragmatique, de barattage  et de gymnastique Hypopressive de Marcel Cauffriez.

*Les exercices de Renforcement de la sangle Abdominale de Dr Bernadette de Gasquet.

*Les exercices en Chaînes Musculaires (GDS).

*Certains Exercices de Pilates pour la Silhouette et le Bien-être.

      Remarquons qu'il  est conseillé de ne pas manger un repas copieux et de vidanger la vessie avant de faire les exercices...

- Le massage tissulaire & Périnéal (cicatrice épisiotomie, césarienne ou chirurgie).

- Les différentes techniques de Relaxation, Sophrologie, Pleine conscience, auto-hypnose.

J'accorde une large place à la prévention, aux explications et conseils avisés, ainsi qu' à la motivation des patients à poursuivre leurs exercices à domicile. La participation active au domicile du patient, par l’exécution d’exercices et la mise en place de bonnes habitudes, est indispensable et complémentaire au travail réalisé au cabinet. Ces traitements ayant un caractère intime, cela va de soi que rien ne sera imposé, et que tout peut être discuté, ensemble, au fur et à mesure du traitement et selon l'évolution. Je travaille en synergie avec le patient et l'équipe médicale dans le respect de chacun.