• Véronique Vandebroeck-Abeels

Incontinence et vie amoureuse

Mis à jour : nov. 5


Ces dernières années, on remarque une augmentation des consultations en rapport avec la sexualité et l’incontinence.

La culpabilité et l’incompréhension poussent certaines femmes à venir chercher une écoute attentive, des explications, des solutions rééducatives, ainsi qu’ un accompagnement bienveillant et un soutien moral.


Oui, vous pouvez toujours faire l’amour 😊

Les fuites urinaires pendant les relations sexuelles sont plus communes que vous ne pensez; et, elles peuvent arriver à tous et à tout âge!

La quantité d’urine et la régularité des pertes dépendent du type d’incontinence que vous présentez.


Quelles sont les causes de l’incontinence durant les rapports amoureux ?


· La pression urétrale joue un rôle majeur dans le mécanisme de l’incontinence à l’effort. Ainsi, lors de l’acte amoureux, un mouvement ou un effort (pénétration ou changement de position) peut être à l’origine des pertes urinaires. L’incontinence d’effort due à la fragilisation du périnée ou du sphincter peut être l’une des causes de l’incontinence lors des rapports sexuels.

· L’incontinence par instabilité vésicale (ou hyperactivité vésicale) engendre des contractions anarchiques du muscle de la vessie entrainant les fuites urinaires sans aucun effort particulier. Dans le cadre des relations sexuelles, l’émotion peut être un facteur déclenchant de ces contractions et donc des fuites urinaires.

· Enfin, il existe un phénomène peu fréquent que l’on appelle « les fuites à l’orgasme ».

Il s’agit d’un paroxysme émotionnel comme le fou rire, le trac ou encore la peur qui entraine une diminution du contrôle du cerveau sur la vessie et les sphincters et qui provoque des fuites urinaires.


Quelles sensations peuvent se développer face à cette situation ?

Suite à des fuites urinaires survenues lors de moments d’intimité, différentes sensations peuvent apparaître telles que l’impression d’être salie, de sentir mauvais, de n’être plus désirable, de perdre le contrôle de son corps, de se sentir vieille ou incomprise, etc..

Les solutions

La première solution est de continuer à parler de l’intimité et des pertes d’urines; d’en discuter avec votre entourage, avec les associations dont l’objectif est de vous aider.

Nous nous rendons compte que ce n’est pas facile, mais n’hésitez pas à discuter de l’incontinence urinaire pendant les rapports sexuels avec votre médecin, sexologue ou kiné. qui peuvent vous donner des astuces pratiques.

Et, le conseil le plus important : continuez d’en parler à votre partenaire. Il est plus facile d’être intime quand vous lui faites confiance.


Astuces pratiques pour vous aider à réduire les accidents durant l’acte amoureux :


1. Videz votre vessie avant un rapport sexuel

En vidant votre vessie avant de faire l’amour, vous réduisez le risque de fuites urinaires.

Aussi, évitez quelques boissons avant le sexe telles que : le café, le thé et l’alcool. (=boissons excitantes de la vessie)

2. Entraînez les muscles de votre périnée

Les femmes qui font régulièrement des exercices de renforcement du périnée

(ex : exercices de Kegel), éprouvent moins de pertes d’urine pendant un rapport sexuel.

En outre, faire travailler les muscles du périnée peut vous donner des orgasmes plus intenses. Faites donc de la rééducation chez votre kinésithérapeute spécialisée en Pelvi- Périnéologie.

3. Essayez une position différente

Certaines positions sexuelles exercent moins de pression sur la vessie et l’urètre.

Aussi, privilégiez des changements de position lents.

N’hésitez pas à me consulter afin d’entamer un dialogue et poser vos questions :

Véronique ABEELS ép. Vandebroeck,

Kinésithérapeute spécialisée en Rééducation Abdomino- Pelvi- Périnéologique,

Périnatalité et Sexologie Fonctionnelle.

Prise de rendez- vous :

COURRIEL: veronique@kineabeels.be ou GSM: 0495 510695