• Véronique Vandebroeck-Abeels

Le toucher vaginal (TV)

Bien que faisant partie de nos compétences en kinésithérapie, le toucher pelvien à visée diagnostique et/ou thérapeutique est un acte sensible à ne pas banaliser.

Cet examen interne non douloureux, sera donc pratiqué qu’après avoir au préalable délivré une information claire et, uniquement si la patiente donne son accord 😊

Ensuite, un toucher ano- rectal pourra éventuellement être réalisé, en fonction de l’interrogatoire précédemment réalisé.


Comment est réalisé le TV ?

Le TV s’effectue en position gynécologique. La patiente est couchée sur la table de kiné, sur le dos, les jambes fléchies et les pieds peuvent être posés sur des étriers.

Il consiste en l’introduction dans le vagin de l’index ou du majeur du kiné., muni d’un gant d’examen (ou d’un doigtier) en matière vinyle et hypo allergénique.


Quand se fait le TV dans le cadre thérapeutique kiné ?

Le TV vient après l’anamnèse, l’examen global et pelvien externe de la patiente :

L’examen clinique est d’abord global : évaluation de la posture, la respi, la compétence de sa sangle abdominale… bref, tout ce qui a un impact général sur le périnée.

Ensuite, suit l’examen pelvien externe afin d’observer la contraction/le relâchement périnéal, ainsi que la synergie abdomino- périnéale.

Et enfin, le TV. Il s’agit d’un examen manuel interne qui permet de compléter le bilan clinique, afin d’évaluer plus précisément l’état général du périnée de la patiente, en posant les doigts sur les différents faisceaux musculaires de la zone pelvi périnéale.


Quel est le but du TV ?


1. Lors de séances de kiné de rééducation périnéale :

Le premier TV permet de prendre diverses mesures, comme la trophicité / élasticité tissulaire, l’évaluation de la fonction musculaire pelvi- périnéale, tonus de base, force (cotation ou « testing musculaire »), tension/ élasticité, endurance des muscles périnéaux, verrouillage du périnée à l’effort), qualité d’une cicatrice éventuelle d’épisiotomie, ou, de découvrir un possible prolapsus.

En fonction du premier TV, je proposerai une méthode adaptée à la patiente, en fonction de son anamnèse, de son âge, ses antécédents, etc

Le toucher vaginal permettra ensuite, au cours des séances, de stimuler les muscles, en réalisant quelques exercices actifs et volontaires. La patiente sera invitée à contracter de façon +- rapide et +- soutenue, avec ou non un étirement ou une résistance manuelle ou un contre-appui, et, tout en respectant un temps de repos bien déterminé. La patiente travaillera les différents muscles de son périnée, en pleine conscience, grâce à des explications claires et également par le biais d’exercices de visualisations ou d’"images mentales", afin d’acquérir une perception fine de son plancher pelvien.

Être en contact direct avec le corps est encore le plus efficace moyen pour savoir où la patiente se situe…

LES PLUS DU TV :

· Une bonne méthode pour démarrer une rééducation pelvi- périnéale.

· La kiné est « témoin » de la bonne réalisation des contractions.

· La patiente prenant conscience de ses contractions, peut ensuite s’entraîner de façon autonome, chez elle à la maison.

LES MOINS DU TV :

· L’idée du toucher vaginal par une kiné ne fait pas rêver toutes les femmes.

Ceci étant, il faut savoir que les kinés font preuve de beaucoup de douceur pour rendre cette expérience la moins désagréable possible.

· La pudeur et/ou la gêne d’un examen interne, les antécédents personnels ou traumas…

2. Pendant la grossesse :


Le TV permet d’examiner :

*le col de l’utérus : longueur, position, consistance et dilatation.

*La présentation du bébé : tête, siège ou autre présentation


Véronique ABEELS, Kinésithérapeute et Périnéologue :

veronique@kineabeels.be 0495 510695